Actualités

Connaître notre système osseux et articulaire

Pour mieux comprendre, prévenir ou traiter un trouble musculosquelettique, quelques notions de base sont utiles :

articulation.jpg

Le tissu cartilagineux ou cartilage articulaire : tissu conjonctif nacré et lisse, non vascularisé, qui recouvre les extrémités osseuses de toutes les articulations mobiles.

Le tissu spongieux : tissu moins dense et résistant.

La membrane synoviale : membrane qui tapisse la face interne de la capsule des articulations mobiles. La synoviale forme des replis et a pour fonction de nourrir et lubrifier les surfaces articulaires en produisant un liquide semblable au blanc d’oeuf, le liquide synovial.

Les ligaments articulaires : tissus conjonctifs fibreux blanchâtres, très résistants et élastiques. Les ligaments unissent les os entre eux.

Les bourses séreuses : petites poches closes constituées de tissu conjonctif remplies de liquide synovial. Les bourses sont fixées aux os à proximité des articulations et empêchent le contact direct entre un os et un tendon, par exemple. Ainsi, elles facilitent le glissement des structures et permettent d’amortir les mouvements

Les tendons : bandelettes de tissus fibreux peu innervées (absence ou quasi-absence de nerfs) et peu ou pas vascularisées (absence de vaisseaux sanguins), qui relient les muscles aux os qu’ils doivent mouvoir.

Nos os s'allongent par le processus d'ossifications jusqu'à environ 25 ans. La vascularisation des os est indispensable à leur croissance, leur minéralisation et leur réparation éventuelle.

Facteurs favorisant le processus d'ossification :

- la Vitamine D : Elle permet l'absorption digestive du calcium et la fixation du calcium sur l'os

- les stéroïdes sexuels permettent l'absorption digestive du calcium et favorise sa fixation sur l'os, ils empechent également l'élimination urinaire et fécale du calcium.

- l'activité physique favorise la fixation du calcium sur l'os et fait baisser la teneur en calcium du sang

Facteurs empêchant le processus d'ossification :

- l'hormone parathyroïdienne favorise l'élimination du calcium dans les urines, elle provoque une décalcification.

- les stéroïdes cortico-surrénaliens empêchent l'absorption digestive du calcium et sa fixation sur l'os

- de fortes doses en vitamine D empêchent la fixation osseuse du calcium.

Vous avez dit Rhumatisme ???

Le terme rhumatisme est un terme générique désignant des pathologies généralement douloureuses, affectant les articulations et les os, ainsi que les muscles, les tendons et les ligaments.

On distingue quatre principaux types de rhumatismes :

- les rhumatismes inflammatoires :

Il s’agit d’une maladie auto-immune : les cellules immunitaires attaquent les tissus normalement présents dans l’organisme. La médecine académique suppose que cette affection est d’origine génétique. L’arthrite en est une des conséquences. Elle touche trois fois plus de femmes que d’hommes

On y trouve la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, l'arthrite septiques, la goutte.

- les rhumatismes dégénératifs : C’est la forme la plus fréquente.

Le rhumatisme dégénératif se manifeste le plus souvent dans les genoux, les épaules, les mains, les hanches et la colonne vertébrale. Il est la conséquence du processus d’altération des cartilages articulaires ou des disques intervertébraux. Ces usures sont souvent dues à des frottements (suites d’un accident) ou à des efforts excessifs (mauvaise posture ou tendons instables). L’arthrose du genou ou de la hanche est une maladie typique du rhumatisme dégénératif.

- les affections des parties molles :

Il concerne 2% de la population et se manifeste par des douleurs dans les muscles, les ligaments ou les tendons. Son origine est encore inconnue. La cause pourrait être des facteurs génétiques et psychiques (fibromyalgie). Ce type de rhumatisme se présente aussi sous forme locale, comme le tennis elbow (épicondylite), provoqué par des efforts excessifs.

- les affections osseuse : L'ostéoporose est la maladie des os la plus courante. Elle concerne environ 30 % des femmes et 10 % des hommes, généralement de plus de 60 ans et en particulier dans le monde occidental.

Une dystrophie osseuse est un remodelage anarchique du tissu osseux. Il existe plusieurs de ces maladies extrêmement invalidantes :la maladie de Paget, l'algo(neuro)dystrophie, l'ostéonécrose aseptiquE.